CLAIRE BRAVI

EXPOSITION // AVRIL-MAI 2017

L’intérêt porté à certains matériaux est le point de départ du travail de Claire Bravi. Plaques de rouille principalement, mais également anciens plans industriels et autres papiers, glanés pour beaucoup sur les friches industrielles du Pays Haut où elle a grandi (Villerupt 54).
Les toiles qu’elle peint figurent des paysages désertés ou présentent des compositions abstraites. Dans les deux cas,
Claire essaye essaye d’y faire planer l’âme de la sidérurgie qui faisait autrefois flamboyer nos vallées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *